Le Journal De Bord D'une parisienne

Jf capricieuse, rigolote, insupportable, ambitieuse, amoureuse, gourmande et future bachelière (mais si vous verrez) raconte sa vie, en long... en large... et en travers... Ses amis, ses amours et ses emmerdes (surtout!) Elle vibre, elle irradie, elle

dimanche 1 avril 2007

Ca fait un bail.

Comme certains d'entre vous se plaignent de l'absence totale d'articles ces derniers temps, je me dois de vous raconter ce qui m'arrive: grosse prise de conscience à deux francs six sous (toujours la reine des expressions à la con, ne vous en faites pas, certaines choses ne changeront jamais), le bac approche et je fais donc une pause de myspace/msn/blog... Je fais des fiches (Whouaaaaa comment c'est trop l'éclate!), je relis mes cours de septembre (en découvrant des trucs tous les jours!), enfin bref je fais la fille un peu sérieuse (tu parles). Je n'allume mon ordinateur que le week end et mon week end se résumant à bosser toute la journée le samedi à l'école, faire la bringue (j'adore ce mot margaud!) et dormir le dimanche, j'ai peu de temps. Bon l'avantage c'est que j'ai 35 mails le vendredi soir, et ça c'est cool!
En bref, j'ai passé le week end à Fontainebleau, grosse soirée avec Mayeul, Edouard, Margaud, Brice, Maud, Matthieu (et tout et tout et tout)(j'ai pas fini bien fraiche...), grosse embrouille avec la patronne du grand café qui n'est qu'une grosse conne vraiment pas très gentile et qui refuse qu'à 11h un dimanche ensoleillé on se mette en terrasse pour matter et se la péter bronzer.
Je me casse en vacances soon soon avec ma Belette et mon Tourteau, une semaine de révisions intenses avec pauses sauna/jacuzzi/piscine/tennis. Je rentre le 14 (grosse soirée pour mes 19 ans (vendredi 13 avril ça s'oublie pas!)) et je bosse encore pendant une bonne semaine avant d'attaquer la dernière ligne droite.
Je vous bécote mes agneaux, vous me manquez.

Alix, Audrey, Val, Loulou, Julie: pardonnez mon absence aux meetings, mais je suis la dernière de la bande à ne pas être bachelière et j'aimerai bien visiter la sorbonne l'année prochaine. Vous me manquez mes MilkLadies (oui Louis aussi, tu es une milkladies au fond!).

Pleiiin d'amour, de bonheur, que les petits anges envahissent votre maison en chantant et en jettant des fleurs, la vie est belle, le soleil is back, tout est beau, lalalaaaaa...

Posté par Marioune à 16:14 - Elle parle trop... - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    LAAAAA CLAAASSSEEEE LES GARSSSS d'etre traité comme ca, ptain j'en revient pas c'est vraiment mon heure de gloire, je pourrais presque devenir fan de moi meme apres pareil éloge!!!
    allé un dernier ptit bim et à la semaine prochaine petit filou !

    Posté par un Fan, dimanche 1 avril 2007 à 23:39

Poster un commentaire